Revue de presse du 25/09/2019 | Direction Générale du Trésor

METEO

Lu pour vous

Revue de presse du 25/09/2019

ÉCONOMIE

Projets routiers : Di Girolamo apporte des précisions

L’EXPRESS DE MADAGASCAR rapporte que l’ambassadeur de l’UE, Antonio DI Girolamo a apporté des éclairages sur la portée et les éventuelles conséquences de la lettre adressée au Ministre de l’Aménagement du territoire. Ainsi, le but de cette missive était “d’attirer l'attention sur les impacts que les amendements et modifications administratives et légales liés à la réforme auraient sur le déroulement des projets en cours si un délai de mise en vigueur suffisamment long n’était pas prévu”. Selon toujours les explications, la mise en place de la nouvelle ARM implique des modifications nécessaires dans tous les contrats  en amont et en aval des projets routiers. Cette situation requiert donc des ajustements selon les explications afin de favoriser la transition d’une structure à une autre.  Par ailleurs, l’ambassadeur se demande comment cette lettre a atterri sur les réseaux sociaux vu que c’était une correspondance interne. Dans MIDI MADAGASIKARA, l’Ambassadeur de l’Union Européenne a démenti cette information. Il a salué l’existence d’un « gouvernement légitime » avec lequel l’Union Européenne a envie de coopérer. Et lui d’ajouter dans qu’on veut faire des routes, on continuera à faire des routes.

 

Véhicules d’occasion : Hausse incessante des frais d’importation

Selon les explications d’un importateur de véhicules d’occasion dans L’EXPRESS DE MADAGASCAR,  ce sont  les charges douanières et portuaires ainsi que les taxes d’importation en hausse depuis 2 ans qui en sont la cause.

 

Rapport de la Banque Mondiale: plus de 1600 milliards d’arriérés de la Jirama

La Jirama a accumulé des arriérés de plus de 1 600 milliards MGA au 30 juin 2019, selon les conclusions principales de l’étude de redressement de la Jirama et secteur de l’électricité menée par le cabinet Castalia Limited. Selon le document du cabinet Castalia, les revenus tarifaires n’ont permis de couvrir que la moitié des coûts. La Jirama a perdu 290 milliards MGA en 2018 malgré une subvention de 315 milliards MGA. Ainsi, le déficit de l’entreprise va se creuser, et les pertes annuelles culmineront à près de 1 400 milliards MGA en 2025. Des mesures seront alors prises par la Jirama et la Banque Mondiale à travers le projet PAGOSE afin de résorber un tiers du déficit. Lu dans LA VÉRITÉ. L’EXPRESS DE MADAGASCAR rapporte que l’objectif de redresser la JIRAMA fin 2025 ne pourra être atteint sans une augmentation du tarif moyen entre 10 et 13%. Par ailleurs, le recours à des subventions plus conséquentes est également inévitable. Du côté des contrats avec les fournisseurs de la JIRAMA, selon MIDI MADAGASIKARA, une renégociation fructueuse permettrait à la société d’Etat d’économiser 193 milliards MGA par an entre 2020 et 2030, soit autant de subvention que le Gouvernement n’aura pas besoin de verser. Le Gouvernement pourra mobiliser les fonds économisés sur d’autres secteurs critiques pour l’émergence de Madagascar, tels que la santé, l’éducation, ou le transport. Par ailleurs, la Banque Mondiale a soutenu que la JIRAMA doit être responsable devant ses consommateurs, les citoyens, et assurer l’équité, notamment par l’optimisation tarifaire.

 

Madagascar-Corée du Sud : première escale du Destroyer Dae joyoung à Toamasina

La cérémonie de l’escale d’un destroyer sud-coréen Dae joyoung s’est tenue du 18 au 20 septembre à Toamasina. La cérémonie d’ouverture de l’intérieur du navire a eu lieu le 19 septembre. Le destroyer et les 300 marins coréens de l’Unité Cheonghae sont rentrés en Corée du Sud après avoir accompli leur mission au golfe d’Aden situé près de la Somalie. Les navires de guerres de certains pays tels que l’Inde et la France ont l’habitude de faire escale à Madagascar, mais c’est la première fois pour un destroyer de la République de Corée. « Je souhaite le renforcement de coopération entre la Corée du Sud et Madagascar à l’occasion de cet évènement historique », a déclaré l’ambassadeur de la République de la Corée du Sud à Madagascar, LIM Sang-woo, devant plusieurs invités de l’Armée malgache. Le diplomate espère d’après lui un élargissement des échanges entre les deux pays dans le domaine de la sécurité maritime. (Source: MIDI MADAGASIKARA)

 

Energies renouvelables : Une société Sud-africaine veut investir à Madagascar

D’après MIDI MADAGASIKARA, nombreuses sont les conventions de partenariat signées par le ministère de l’Eau, de l’Energie et des Hydrocarbures, dans le domaine de la production des énergies renouvelables.  Cette fois-ci, une société Sud-africaine veut investir dans la Grande lle pour construire des centrales solaires photovoltaïques. « Elle va entamer une étude de faisabilité sur une période de six mois pour pouvoir mener à bien ce projet. Deux sites à Analamanga et à Tsiroanomandidy, ont été choisis pour ce faire. Cette compagnie prévoit ainsi de produire une puissance électrique de 5 Mégawatts dans chaque centrale solaire », a expliqué le ministre de tutelle, Vonjy Andriamanga, lors de la signature de la convention de partenariat hier dans ses locaux à Ampandrianomby.

POLITIQUE

Communales : Deux bulletins, deux urnes et deux isoloirs dans un bureau de vote

Par rapport aux inquiétudes de certains candidats et leurs partisans sur les risques de confusion entre les numéros des candidats et ceux des conseillers de leurs listes, le vice-président de la CENI a expliqué que cette commission ne peut que se conformer aux dispositions légales en vigueur.  D’après ces dispositions légales, il y aura deux élections différentes le 27 novembre, d’une part l’élection des maires, et d’autre part celle des conseillers. Puisqu’il y aura deux scrutins différents organisés le même jour, il y aura deux bulletins uniques et deux urnes dans un bureau de vote. Et pour renforcer ce caractère séparé des deux élections, la CENI vient de décider qu’il y aura un deuxième isoloir dans un bureau de vote selon MIDI MADAGASIKARA.

LES NOUVELLES souligne, par ailleurs, que le KMF/CNOE propose de renforcer les mesures de traçabilité apposées sur les bulletins uniques. Ces dernières doivent comporter des numéros de séries spécifiques de chaque bureau de vote.

 

Ambassadeur de France à Madagascar : Une trentaine de coopérations décentralisées

MIDI MADAGASIKARA: L’ambassadeur de France, Christophe Bouchard a entamé, hier, une visite de courtoisie auprès du ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Tianarivelo Razafimahefa. Une occasion durant laquelle, les deux parties ont abordé les questions liées à la coopération franco-malgache dans le secteur de la décentralisation, de la gouvernance, ainsi que du développement local. Le gouvernement malgache met en œuvre des projets liés au développement des collectivités avec l’appui du gouvernement français. A travers l’Agence Française de Développement, le projet Gouvernance urbaine du grand Tanà, lequel est mis en œuvre avec l’Institut National de Décentralisation et de Développement Local, figure parmi les projets phares de cette coopération entre les deux pays.

 

SADC : Vers la libre circulation des Malgaches dans les pays membres

Parmi les communications à l’ordre du jour du dernier conseil de gouvernement, figurait l’établissement d’accord d’exemption réciproque de visas entre Madagascar et les pays membres de la « Southern African Development Community (SADC) et de la Commission de l’Océan Indien (COI). Madagascar étant devenu membre à part entière et non entièrement à part de la SADC, les citoyens malgaches pourront circuler librement dans les 15 autres pays membres de la Communauté de Développement d’Afrique Australe après l’adoption de tous les instruments juridiques nécessaires. Lu dans MIDI MADAGASIKARA.

SOCIÉTÉ

FOFIFA : les employés réclament leur salaire de 7 mois

Selon L’EXPRESS DE MADAGASCAR, des employés du centre de recherche appliquée au développement rural (FOFIFA) sont en grève depuis hier à Ampandrianomby  pour non perception de salaire depuis 7 mois.

 

Les enseignants sur le banc de l’école pour un recyclage en langue française

Selon TARATRA, le centre de remise à niveau en français dans l’Océan Indien (Crefoi) a été officiellement remis en place hier par la ministre de l’Education Nationale, Volahaingo Marie Thérèse. D’après les explications, ce centre a été plus ou moins inactive depuis les années 2000 ce qui conduit le gouvernement à lui redonner la place qu’il mérite vu que la langue de Molière a une importance particulière dans l’enseignement et le niveau de certains de nos enseignants est à revoir  selon la ministre de tutelle. Par ailleurs, une enquête sur l’enseignement du français débutera bientôt et des travaux  seront établis selon les résultats. 

 

Revitalisation de la vaccination de routine : Alaotra Mangoro et Ihorombe choisis comme régions pilotes

L’OMS en partenariat avec le ministère de la Santé publique de Madagascar, vont mettre en œuvre le projet de revitalisation de la vaccination de routine dans les régions d’Alaotra Mangoro et Ihorombe. D’après les explications dans MIDI MADAGASIKARA, les deux régions présentent un faible taux de couverture vaccinale. La population est composée à 40% d’enfants de moins de cinq ans dont 5235 ne sont pas vaccinés. Les régions Alaotra Mangoro et Ihorombe ont respectivement enregistré un taux d’abandon de 6% et 9% lors de la récente campagne de vaccination de routine. Par ailleurs, d’autres paramètres tels que les finances, la logistique ou encore la durée de la réalisation du projet qui ira jusqu’à la fin de l’année expliqueraient également le choix de deux régions

 

Carrière de Bekisopa Ikalamavony : 1 165kg de tourmaline saisis

Une délégation du ministère en charge des Mines et des Ressources Stratégiques renforcée par les éléments de la police des Mines, ont effectué tout récemment une descente dans la carrière de Bekisopa Ikalamavony, qui a fait l’objet de nombreuses discussions. A l’issue de cette opération, 1.165 kg de tourmaline ont été saisis. Ces produits miniers ont été ensuite acheminés vers la Capitale. L’administration minière poursuit ainsi l’enquête face à une telle infraction minière. Entre temps, le ministre de tutelle, Fidiniavo Ravokatra a soulevé qu’une enquête sera ouverte concernant les doléances des communautés locales sur des cas d’abus et d’ingérence des autres acteurs. (Source: MIDI MADAGASIKARA)

 

La pluie au rendez-vous dans la capitale

TARATRA rapporte que le service météorologique prévoit de la pluie demain jusqu’en fin de semaine dans la capitale à cause du régime d’alizé ce qui a conduit à un changement de température que connaît la  ville des mille depuis hier.

pornliz suckporn porndick pornstereo