METEO

Lu pour vous

Revue de presse du 19/03/2020

MINISTÈRE DE L' ECONOMIE ET DES FINANCES

 

Fonction publique : les nouveaux retraités réclament leur indemnité d’installation

Les fonctionnaires retraités réunis au sein de la plateforme F3M sortent de leur silence concernant l’indemnité d’installation (douze mois de salaire) qui ne serait pas encore payés pour la plupart. A rappeler que, outre ce problème des nouveaux retraités, un autre dossier concernant ceux qui sont déjà partis à la retraite depuis longtemps est également sur le feu. (Source : LE QUOTIDIEN). Toute procédure de régularisation des indemnités d’installation à la retraite demeure suspendue en attendant l’établissement du nouveau cadre réglementaire, selon une note de la Direction Générale des Finances et des Affaires Générales du Ministère de l’Economie et des Finances, en date d’avril 2019, selon MA-LAZA. Une requête introductive d’instance a déjà été déposée par la plateforme. Une lettre a également été adressée au Président de la République.

 

Affaire Claudine : vente aux enchères pour la semaine prochaine

Les procédures de mise aux enchères des affaires de Claudine Razaimamonjy peuvent se poursuivre. Cette session se fera la semaine prochaine selon Germain, Directeur Général des Impôts. (Source : AO RAHA).

ECONOMIE

 

Air Madagascar: précision sur les passagers qui peuvent partir à Paris

“Seuls seront acceptés sur le vol Antananarivo-Paris du jeudi 19 mars 2020 : les ressortissants des pays de l’Union Européenne, du Royaume-Uni, de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse, les personnes munies d’un titre de séjour français ou d’un titre de séjour européen regagnant leur domicile, et les personnes chargées du transport de marchandises et les professionnels de santé pour la lutte contre le COVID-19” a indiqué Air Madagascar, hier. (Source : LE QUOTIDIEN)

 

Les acteurs du secteur tourisme demandent des dispositifs exceptionnels

Les membres de la Confédération du tourisme de Madagascar (CTM), qui ont tenu une réunion d’urgence avec le Ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie, hier. D’après LES NOUVELLES, cette réunion a permis de discuter des mesures administratives et fiscales à prendre et à demander à l’Etat pour que la chaîne de valeur touristique réagisse aux mieux aux impacts de cette pandémie.

 

Tourisme local : des packages promotionnels en vue

Pour faire face à cette crise du Coronavirus, les opérateurs touristiques et le Ministère de tutelle ont décidé d’œuvrer pour la promotion du tourisme local, selon MIDI MADAGASIKARA, afin de maintenir leurs activités et de garder les métiers actuels du secteur. Ainsi, les deux parties ont décidé d’œuvrer ensemble pour stimuler le tourisme domestique à Madagascar. Selon les informations, des packages promotionnels pourraient être lancés grâce à la collaboration entre les transporteurs, les hôteliers, les guides, les agences de voyage, et même Adema et Ravinala Airports qui pourraient contribuer à favoriser la réduction des coûts. Selon le ministre, tous les opérateurs doivent faire des efforts pour appliquer des réductions et proposer des packages compétitifs pour les touristes locaux.

 

Importation de matières premières : les entreprises franches demandent des dispositions exceptionnelles

Lu dans LE QUOTIDIEN, les entreprises franches ont accusé des retards dans la réception de leurs commandes de matières premières au niveau du port de Toamasina, avec la mise en quarantaine obligatoire des bateaux qui sont chargés de les acheminer. N’est-il pas possible d’équiper en protection nos pilotes de port qui se chargent de faire accoster ces bateaux et de décontaminer ensuite les conteneurs en l’aspergeant de désinfectants comme on le fait actuellement au niveau de l’aéroport? a suggéré le président du Groupement des entreprises franches et partenaires (GEFP).  Dans LA VÉRITÉ, le GEFP craint que cette situation les oblige à appliquer un chômage partiel et risque même un chômage total.

Hydrocarbures: les pays en développement pourraient perdre la majorité de leurs revenus pétrogaziers

Lundi, l’agence internationale de l’énergie (AIE) et l’OPEP ont publié une déclaration conjointe dans laquelle elles estiment que les recettes liées à la vente de pétrole et de gaz dans les pays en développement, devraient chuter de 85% en 2020. Ceci, si les marchés demeurent à ce point affectés par la pandémie de coronavirus et la guerre des prix entre l’Arabie Saoudite et la Russie. (Source: LA VÉRITÉ)

SOCIÉTÉ 

 

Maintien des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo

Le maintien des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo a créé des vagues de polémiques un peu partout dans le monde. « Nous allons nous conformer aux décisions du Comité international olympique. Les préparatifs continueront pour les athlètes qui devront disputer les rencontres inscrites dans les étapes de qualification », a expliqué Siteny Randrianasoloniaiko, président du Comité olympique malagasy, dans MIDI MADAGASIKARA.

 

Bilan des dégâts. 4.771 sinistrés après le passage de Herold

D’après le premier bilan de dégâts suite au passage du cyclone Herold établi par le BNGRC à la date du 18 mars, 4.771 personnes sont sinistrées dont la grande partie se trouve dans le district de Maroantsetra. Cinq autres ont décédé et à l’heure actuelle, 1 personne est portée disparue. En outre, 911 habitations sont inondées, 178 cases endommagées et 127 autres détruites. On recense également 103 salles de classe endommagées. Le bilan provisoire fait état de 781 personnes déplacées. Rapporté par LA GAZETTE.

 

Coronavirus : le coronavirus arrive à Maurice

Trois cas viennent d’être confirmés à l’Ile Maurice hier. (Source : LE QUOTIDIEN).

Coronavirus : aucun symptôme du coronavirus sur les 17 chinois confinés

Lu dans MIDI MADAGASIKARA, les responsables de l’entreprise ont tenu à démentir les rumeurs selon lesquelles des employés chinois de la société sont atteints du Coronavirus. « Les 17 techniciens chinois arrivés à Madagascar le 1er mars dernier sont en bonne santé et ne présentent aucun symptôme du Covid-19 », a précisé Mr Lin. 17 chinois sont confinés actuellement dans un bâtiment de 8 chambres qui se trouve derrière les gradins du stade, du côté du palais des Sports. Comme tous les passagers qui viennent d’arriver à Madagascar, ils sont aussi soumis à la procédure de mise en quarantaine qui durera 14 jours. Et ce, même si avant de quitter la Chine, ils ont déjà été placés en quarantaine pendant 14 jours. Ces techniciens chinois de l’entreprise China state construction overseas development sont d’ailleurs munis d’un certificat de bonne santé délivré par les autorités chinoises.

 

Coronavirus : réunion sur les dispositions de la CUA

Selon MA-LAZA, les responsables de la Commune Urbaine d’Antananarivo tiendront une réunion autour du coronavirus ce jour pour discuter des dispositions que doivent prendre les agents de la CUA conformément aux dispositions prises par le gouvernement.

 

Enquête démographique et de santé

FREENEWS: Madagascar a lancé hier son enquête démographique et de santé ou EDSMD pour l’année 2020.  L’édition de cette année couvrira les 22 régions de Madagascar et va cibler 21 000 ménages. En effet, l’enquête va traiter diverses thématiques, notamment la fécondité et la planification familiale, la santé maternelle et infantile, la survie de l’enfant, le paludisme, la nutrition, le VIH/SIDA et les infections sexuellement transmissibles (IST), la violence domestique et fistule, et les maladies non transmissibles.

 

Prévention du coronavirus: Guerre contre la spéculation

Suite à la décision prise par le conseil des ministres de mardi, le Ministre de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat, Lantosoa Rakotomalala, accompagnée par le Ministre de la Sécurité publique, le contrôleur général de police, Fanomezantsoa Rodellys Randrianarison et le secrétaire d’Etat en charge de la gendarmerie, le Général Richard Ravalomanana a effectué hier une descente auprès de quelques marchés de la capitale, à savoir Anosibe, Anosizato, Namontana et autres. Lu dans FREE NEWS. L’EXPRESS DE MADAGASCAR rapporte qu’un magasin à Anosibe et deux autres à Namontana ont été épinglés pour documents incomplets et absence de factures. La Ministre Lantosoa Rakotomalala a martelé que le prix des PPN à commencer par le riz doit baisser et que la pandémie ne devrait pas trop impacter la situation sur les étals.