METEO

Lu pour vous

Revue de presse du 08/06/2020

MINISTÈRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES 

LFR : le grand oral des ministres devant le Président

L’EXPRESS DE MADAGASCAR rapporte que le Président de la République, Andry Rajoelina, aurait décidé de faire passer, préalablement une épreuve orale à chaque membre du gouvernement avant l’adoption du projet de loi de Finances Rectificatives (LFR). Une information confirmée par Lalatiana Rakotondrazafy Andriantongarivo, porte-parole du gouvernement.

Marchés publics-Actions COVID 19

Selon Orange.mg, tous les marchés publics dans le cadre des actions de lutte contre le COVID 19 engagés et payés auprès du Centre de Commandement opérationnel, du Bureau national de gestion des risques et catastrophes, des Comités de vigilance au niveau des districts et communes sont soumis à la taxe sur les marchés publics. Ils feront systématiquement l’objet d’une retenue de 8% du montant de la facture par les agents chargés de leur paiement, rappelle la Direction générale des impôts.

ÉCONOMIE

Projet PIAA et Lalankely III

Dans le cadre du projet Lalankely III et du Programme Intégré d’Assainissement de l’Agglomération d’Antananarivo (PIAA), une réunion s’est tenue hier, entre l’Agence Française de Développement et le MATP. Ce dernier a bénéficié, par cette occasion de deux véhicules SUV, à titre d’appui à sa mission de pilotage du projet. L’APIPA a également reçu deux véhicules du même type. Pour le PIAA, le SAMVA et l’APIPA vont bénéficier d’équipements estimés à 625 000 Euros, toujours de la part de l’AFD. Ces équipements comprennent des matériels roulants, des matériels techniques, des matériels informatiques, des engins et de petits équipements de chantier. En ce qui concerne le Projet Lalankely III, le volet renforcement de capacité et d’appui institutionnel – composante 3 du projet financé à hauteur de 350 000 Euros – est principalement caractérisé par la formation des Communes bénéficiaires en matière d’entretien et de maîtrise d’ouvrage des infrastructures. Lu dans MIDI MADAGASIKARA.

 

Air Madagascar : Prolongement de la suspension des vols internationaux jusqu’au 30 juin

Pour cause d’urgence sanitaire, la compagnie aérienne nationale décide de prolonger la suspension de ses vols internationaux jusqu’au 30 juin, aussi bien pour le long courrier que le régional. Sont concernées par cette décision de prolongement de la suspension les lignes Paris, Marseille et Guangzhou pour le long courrier. Pour le régional, il y a les lignes Maurice, Moroni, Réunion et Djaoudji. A noter que les vols cargo et les vols de rapatriement ne sont pas concernés par cette suspension, selon MIDI MADAGASIKARA.

 

Le financement de l’Exim Bank: Approuvé par le Sénat

D’après MA-LAZA, LA VÉRITÉ et LES NOUVELLES,  les sénateurs ont adopté vendredi dernier le projet de loi relatif à l’accord de prêt de l’Export Import Bank de Chine pour la modernisation des réseaux de télécommunications de Madagascar. Ce financement s’élève à 179 milliards MGA et avait été adopté en Conseil des Ministres du 20 mai 2020. L’objectif principal est de créer de nouvelles infrastructures de télécommunication, incluant la liaison par fibre optique et la mise en place de centres de gestion de données.

 

Stock d’hydrocarbure à Bongatsara

Énième manifestation de la population de Bongatsara face au projet d’installation du dépôt d’hydrocarbure de Logistique Pétrolière. La population aurait déjà adressé une doléance au Président de la République, l’invitant à trouver un autre endroit pour le projet de déplacement des dépôts d’hydrocarbure d’Alarobia et de Soanierana et ainsi d’annuler l’arrêté ministériel s’y référant. « Cette demande a été fructueuse et nous le  saluons de nous avoir écouté » a expliqué Ramiandrisoa Lalaina, porte-parole des propriétaires des terrains concernés. Mais le 3 juin dernier, le projet a été réactivé, selon toujours ses dires dans MIDI MADAGASIKARA. À cet effet, « nous relançons notre demande au Chef de l’Etat de voir de visu ce dossier, il s’est déjà engagé à nous défendre après notre doléance ».

 

Relance du secteur agricole: Madagascar sollicite le FIDA

Le Fonds International de Développement Agricole a lancé pour tous les pays vulnérables le “Mécanisme COVID-19 de relance en faveur des populations rurales pauvres”. Selon MA-LAZA et TARATRA, au cours des sept dernières années (2013-2019), six projets d’un montant total de 510 millions USD ont été appuyés par la FIDA. Cette institution a réussi à intégrer un grand nombre de micro-entreprises et de petites entreprises dans des secteurs à forte valeur ajoutée en associant des organisations paysannes à des opérateurs, ce qui a amélioré  l’accès des agriculteurs au marché. 

Secteur privé

Les plans et relances multisectorielles seraient le sujet de discussion lors de la rencontre entre les acteurs du secteur privé et du Président du République qui se tiendra l1 juin prochain, selon l’EXPRESS DE MADAGASCAR.

SOCIÉTÉ

Berija Ravelomanantsoa: Mandat de dépôt à Antanimora

Berija Ravelomanantsoa, ancien meneur de grève à l’Université d’Antananarivo, a été placé sous mandat de dépôt à Antanimora pour, entre autres, atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat. Les quatre autres personnes soupçonnées d’être ses complices ont quant à eux, bénéficié d’une liberté provisoire. D’après les informations, son procès aura lieu le 21 juin prochain. Rapporté par MIDI MADAGASIKARA, FREE NEWS et LA GAZETTE..

A titre de précision, LES NOUVELLES ajoute que les enquêteurs du service de la cybercriminalité de la Gendarmerie nationale les suspectent d’être les auteurs des publications véhiculant des propos injurieux voire diffamatoires lancés à l’encontre du président de la République et d’autres hautes personnalités.

 

COVID 19 :

Rapatriement des ressortissants malgaches         

1.254 ressortissants Malagasy sont « bloqués » en Asie, Afrique, Europe, Etats-Unis, Japon et Chine depuis le début de cette pandémie, lit-on dans MIDI MADAGASIKARA. Selon le communiqué émanant du ministère des Affaires Étrangères, le gouvernement Malagasy mettra en place dans les meilleurs délais possibles, des dispositifs de rapatriement au vu des désagréments et des situations de précarité que peuvent être amenés à vivre nos ressortissants depuis la suspension des liaisons aériennes et maritimes à l’entrée des frontières de Madagascar. A la suite de cette décision, 164 ressortissants Malagasy vivant au Koweït vont rentrer au pays ce jour, et ce, en en collaboration avec l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). Par la suite, ils seront placés en quarantaine auprès de deux hôtels dans la capitale.

Dans un autre article, MIDI MADAGASIKARA informe que 180 ressortissants français sont rentrés en France via la Réunion avec les trois vols prévus par Tsaradia les 12 et 13 juin prochains avec un des ATR 72.

D’après LA GAZETTE, le rapatriement se fera par vague. Les critères établis dans le cadre de cette coordination tiennent compte de la situation de vulnérabilité et de précarité de chaque individu. Mis à part les fonctionnaires, missionnaires, étudiants et touristes malgaches bloqués en Afrique, Europe, Amérique et Asie, des marins devraient figurer aussi dans la liste des ressortissants malgaches rapatriés. 

 

Neuvième  décès

MIDI MADAGASIKARA, GAZETIKO et AO RAHA font état d’un neuvième décès lié au Covid-19 à Toamasina. Il s’agit d’un homme de 63 ans souffrant d’hypertension artérielle doublée d’un antécédent d’asthme, faisant de ce patient un sujet particulièrement vulnérable.

 

Tchad : 34 malades guéris par le Covid-Organics

Le ministre tchadien de la Santé publique, le Professeur Mahamoud Youssouf Khayal affirme que 34 tchadiens contaminés par le Coronavirus ont été guéris à 100%, après avoir reçu un traitement à base d’antibiotiques associés avec le Tambavy CVO. Mais bien malgré ces résultats, les scientifiques tchadiens se défendent pour le moment de se prononcer officiellement sur l’efficacité de ce remède traditionnel amélioré de l’Institut Malgache de Recherches Appliquées (IMRA). Lu dans MIDI MADAGASIKARA.

 

Suspension des cours: Le sort de l’année scolaire 2019-2020 doit être réglé

Selon LA GAZETTE,  il n’y a d’autre solution que la prise de position du ministère et du gouvernement. Si la pandémie persiste dans le temps, prononcer une année blanche serait la plus sage décision. Par contre si la situation sanitaire s’améliore, il faudrait décider de finir cette année scolaire et il est également temps de reprendre des cours.

Dans un autre article, ce quotidien  souligne que le calendrier des examens officiels sera connu en temps voulu. Par ailleurs, le comité en charge de l’élaboration des sujets a déjà terminé son attribution.

 

Cités universitaires : Trois nouvelles constructions prévues cette année

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Assoumacou Béatrice, a avancé le projet de construction de cités universitaires dans trois régions du pays, durant son face-à-face avec les députés au CCI (Centre de Conférence Internationale) Ivato la semaine passée. Selon la ministre, ce projet est le fruit de collaboration entre le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et le vice-ministre en charge de l’Habitat et des nouvelles villes et qui rentre dans « le cadre du Programme d’Investissement Public du vice-ministre en charge des nouvelles villes et de l’habitat de cette année », d’après toujours les explications d’Assoumacou Béatrice. Par ailleurs, les travaux de construction des campus universitaires de proximité lancés depuis l’année 2019 affichent un certain avancement, soit, environ 26,75% pour la région Itasy, 15% pour Analanjirofo, et 29,71% pour Vakinankaratra. (Source : MIDI MADAGASIKARA).

 

Infrastructures routières : Le pont d’Anjilajila à Mananjary réhabilité

Le Ministère de l’Aménagement et des Travaux Publics (MATP) a présenté le pont d’Anjilajila à Mananjary, région Vatovavy Fitovinany, après les six mois de travaux de réhabilitation. « (…) On peut dire que le pont est comme neuf », a communiqué le MATP dans MIDI MADAGASIKARA. D’après ce département ministériel, une réception provisoire a été déjà faite.