METEO

Lu pour vous

Revue de presse du 31/12/2019

MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES

Détournement de deniers publics à Bongolava : l’ancien chef de région par intérim déféré au PAC

Lu dans LES NOUVELLES, l’ancien chef de la région Bongolava par intérim est placé en garde à vue auprès du Bianco pour détournement de ristournes. Il sera déféré au PAC ce jour.

 

Gestions des fonctionnaires: Des grandes failles détectées dans le logiciel AUGURE

Les analyses de la Cour des Comptes ont porté sur le logiciel Application Unique pour la Gestion Uniforme des Ressources Humaines de l’État  (AUGURE). Selon ses dires, le logiciel risque le piratage informatique à cause de la faiblesse au niveau de la sécurité. D’autre part, l’AUGURE est supposée contrôler les fonctionnaires de l’État, alors que le logiciel n’intègre pas toutes les ressources humaines de l’État dans tout le territoire national. L’application inclut seulement les fonctionnaires civils, hors militaires et gendarmes, hors agents non encadrés de l’État. Cependant, elle exclut certaines institutions, notamment des établissements publics et collectivités territoriales. Paru dans LA VÉRITÉ.

ECONOMIE

Projets routiers à Antananarivo : le ministère de l’Aménagement recadre le Sefafi

Le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’habitat et des travaux publics (MAHTP) apporte plus de précisions sur les projets routiers qui progressent à Antananarivo actuellement. Selon ce ministère, ces projets sont des réhabilitations de voiries urbaines ou des entretiens routiers. “Le SEFAFI aurait dû tenir compte de certaines informations à notre disposition dans la mesure où le dialogue fait partie de ses investigations”, selon le MAHTP. (Source : LES NOUVELLES). Chaque projet a son cahier des charges, ses détails et les heures de travail. Certains chantiers ont lieu de nuit d’autres de jour, dépendamment du cahier des charges et des bailleurs de fonds. Le SEFAFI aurait dû faire la remarque s’il y avait eu des rapprochements dans les enquêtes menées”, selon le MAHTP dans LA VÉRITÉ

 

Girofles : 107 sociétés autorisées à exporter

Selon LES NOUVELLES, 107 sociétés obtiennent les agréments d’exportation de girofle pour la campagne 2019-2020.

 

Banque Africaine de développement: Akinwumi Adesina sollicité pour un second mandat

MIDI MADAGASIKARA: Le président du Groupe de la BAD (Banque Africaine de Développement) a enregistré de grands succès durant son premier mandat à la tête de la première institution financière en Afrique. Avec ses cinq priorités communément appelées High-5, il a réalisé un grand pas en avant dans la transformation de l’Afrique. Aujourd’hui, à la fin de son mandat, ce président du Groupe de la BAD est sollicité pour un second mandat. Le 23 décembre dernier, la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a approuvé sa candidature. La décision a été annoncée à l’issue de la 56e Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO.

 

Cap des 150 000 touristes: Objectif atteint pour Nosy Be

D’après ce qui est lu dans LA VÉRITÉ, le tourisme dans l’île de Nosy Be bat son plein pour cette année 2019. L’objectif des 150 000 touristes est atteint selon l’Office du tourisme de Nosy Be. Mais cette île paradisiaque peut encore mieux faire l’année prochaine si certaines conditions sont remplies.

 

Vente sans facture: Des milliards d’ariary de manque à gagner par jour pour l’Etat

D’après MIDI MADAGASIKARA, au grand désavantage de l’économie en général et du fisc en particulier puisque le manque à gagner se compte en milliards d’ariary pour l’Etat. « En raison des ventes sans factures qui continuent de proliférer, l’Etat ne peut pas collecter correctement les recettes fiscales et par conséquent, chaque jour, l’administration fiscale accuse chaque jour des milliards d’ariary de manque à gagner », explique Honoré Rasolonjatovo. D’après celui qui a assuré pendant longtemps, la présidence du Conseil des Grossistes Professionnel de Madagascar (CGPM), seulement 30% à 40% des échanges commerciaux sont facturés et passent par le canal de la fiscalité. Le reste passe par le circuit informel et échappe à tout contrôle fiscal. « On a toujours œuvré pour lutter contre l’informel », explique Honoré Rasolonjatovo qui déplore le manque d’efforts de la part du ministère du Commerce. « Cette lutte contre le secteur informel doit figurer parmi les priorités de l’administration », ajoute-t-il.

 

Baisse du prix de la vanille: Madagascar victime de ses erreurs

400 et 500 euros le kilo; cette flambée du prix de la vanille de Madagascar, ces trois dernières années, a fini par détourner les gros importateurs composés entre autres des industriels alimentaires. Face à cette hausse vertigineuse du prix, ces derniers ont cherché ailleurs et opté à des produits de substitution, pourtant de basse qualité. Il est inimaginable pour ces industries agroalimentaires d’acheter à prix d’or la vanille Malagasy alors qu’ils ne pourront jamais impacter ce prix d’achat sur leurs produits” note un cadre supérieur d’une société exportatrice de ce produit malagasy qui, aujourd’hui, connaît le revers de la médaille. C’est une des raisons de la baisse tant au niveau mondial que local du prix de la vanille Malagasy. (Source: LA VÉRITÉ)

SOCIÉTÉ

Litige foncier: conflit au sein de la population de Soavinandriana

Le jeudi 19 décembre dernier, la population de Soavinandriana a éclaté suite à un problème foncier qui impliquerait un ancien ministre du temps de la deuxième République. En ce moment, 9 civils seraient en détention provisoire à la prison de Miarinarivo à la suite d’un affrontement qui a eu lieu à Ampalaha dans la commune de Soavinandriana Itasy. Selon les représentants des 300 foyers de cette commune, le terrain de 569 ha, objet du conflit, leur appartiendrait,  puisqu’ ils l’ont cultivé depuis plus de cent ans. De l’autre côté, l’ancien ministre et son équipe disent détenir les papiers réglementaires qui attestent qu’ils sont les propriétaires légaux de ce terrain. Cette mésentente a entraîné un affrontement qui s’est soldé par l’emprisonnement de 17 personnes. Lu dans MIDI MADAGASIKARA.

 

Syndicaliste du SAMVA: Renforcement de la Manifestation ce jour

Les syndicalistes du SAMVA promettent une manifestation conséquente ce jour. Si l’on s’en tient aux dires d’Ignace Razafindrafidy, syndicaliste auprès de l’organisme joint au téléphone hier. « Nous allons renforcer notre manifestation demain (ce jour) et nous allons faire en sorte de satisfaire nos revendications qui ne datent pas d’aujourd’hui ». Lui d'ajouter « le SAMVA doit encore trois mois de salaire impayés à ses employés. Outre cela, le directeur général du SAMVA a refusé de nous octroyer notre prime de fin d’années ». (Source: MIDI MADAGASIKARA).

 

Embouteillage dans la capitale

L’EXPRESS DE MADAGASCAR rapporte qu’une réunion interministérielle s’est tenue, hier, pour trouver des solutions afin de pallier le trafic dans la capitale. Une des solutions avancées a été la reprise de service de la police de la route, la ré-étude de la procédure de mise en fourrière ainsi que la verbalisation.

 

Météo : fin d’année et nouvel an nuageux

Des pluies orageuses sont prévues pour cette nuit, selon ce qui est lu dans MA-LAZA.