METEO

Lu pour vous

Revue de presse du 28/05/2020

MINISTÈRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES 

Loi des finances rectificative : les attentes

L’Assemblée nationale tablera sur la loi des finances rectificative la semaine prochaine, selon MA-LAZA. Prévue être examinée hier, la LFR n’est finalement pas encore entre les mains des députés, selon LES NOUVELLES. Il semblerait que le texte doit être adopté en second conseil des ministres avant d’être présenté devant les parlementaires.

 

Grosse attente sur le relèvement socio-économique, selon l’EXPRESS DE MADAGASCAR. En effet, les appels au secours face aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire se multiplient. Ce sauvetage implique, néanmoins “une prise en charge exceptionnelle” des employés au chômage et des secteurs à l’arrêt. Par ailleurs, les députés exigent que les fonds injectés dans la lutte contre le coronavirus soit traçables dans le projet de LFR.

 

FMI – Afrique : 13 milliards USD de financement supplémentaire face au coronavirus

Le Fonds monétaire international (FMI) a apporté en urgence une assistance financière de 21 milliards de dollars à un total de 56 pays dans le monde, dont 13,4 milliards de dollars pour 30 pays basés en Afrique, selon des données collectées par l’Agence Ecofin. C’est un prêt qui est remboursable au taux d’intérêt de zéro avec une période de grâce de cinq ans et demi, selon MIDI MADAGASIKARA

ÉCONOMIE

Télécommunication : les droits d’accises remis en cause

A l’unisson, Airtel, Blueline, Orange Madagascar et Telma appellent à une suppression ou à une baisse significative des droits d’accises, fixés cette année à 10%. Ils s’engagent en contrepartie à investir un montant équivalent sur les infrastructures de téléphonie mobile pour accélérer le développement des infrastructures et l’accès de la population aux services numériques. (Source : L’EXPRESS DE MADAGASCAR).

 

Secteur productif : les entreprises à l’agonie

“Nous sollicitons l’Etat pour qu’il sécurise le milieu de l’emploi car davantage de personnes ont perdu leur travail du jour au lendemain”, selon le président du FIVMPAMA. Actuellement, pour se maintenir en vie, les entreprises décident d’utiliser des réserves légales qu’elles détiennent tandis que d’autres comptent recourir aux emprunts. La production est en berne pour 70% des PME et TPME, d’après L’EXPRESS DE MADAGASCAR. Par ailleurs, dans un autre article, le syndicat des travailleurs renforce son appel de détresse. LES NOUVELLES affiche le pourcentage de 20% pour les entreprises en arrêt d’activités.

 

Ambatovy : les expatriés rapatriés

Ambatovy a décidé de rapatrier temporairement une grande majorité de son personnel expatrié et leurs familles ainsi que les expatriés de ses sous-traitants bloqués sur les sites. (Source : L’EXPRESS DE MADAGASCAR). 850 employés et leur famille, selon MA-LAZA.

 

Vanille : la campagne menacée dans le Nord

Menace sur la campagne. Aucun terrain d’entente n’est trouvé sur les prix de vente et d’achat entre les producteurs et les collecteurs de vanille dans le district d’Ambanja. Les collecteurs ont, selon L’EXPRESS DE MADAGASCAR imposé un prix d’achat inférieur à 50.000 MGA tandis que les producteurs estiment qu’ils ne peuvent descendre à un moins de 150.000 MGA pour pouvoir rester dans leurs frais.

 

Réhabilitation des routes : les routes nationales sous la responsabilité du pouvoir central, les routes communales aux Communes

L’ordonnance 2019-0001 relative au patrimoine routier, ratifié par le parlement au mois de mars dernier, vise à déterminer les responsabilités respectives du ministère, des Régions, des Districts, des Communes dans la gestion de l’aménagement, la construction et l’entretien et l’exploitation des infrastructures et du réseau routier. 5 nouveautés et réformes, selon LA VERITE : la classification des routes selon les réformes de la décentralisation, la mise en place de nouveaux critères de financement pour la construction des routes par le biais d’une collaboration de l’Etat avec le secteur privé, la mise en place d’un fonds routier destiné à gérer l’ensemble des fonds, l’introduction des dispositions spécifiques aux autoroutes inexistantes, et la réforme des dispositions jugées obsolètes. Trois catégories de route : routes nationales sous la responsabilité du pouvoir central, routes régionales du ressort des régions, et les routes communales gérées par les communes.

SOCIÉTÉ

JIRAMA : double facturation en un mois : les abonnés ne décolèrent pas

Incompréhension. Beaucoup s’interrogent soit sur la double facturation, soit sur les montants faramineux. Mais la majorité se questionnent sur comment ils vont s’en acquitter. Selon les explications du directeur principal commercial de la JIRAMA, la première facture est celle du mois d’avril, tandis que la deuxième facture est celle du mois de mai. « Nous avons accélérer la livraison des factures afin de pouvoir opérationnaliser le nouveau système pour le paiement des factures à partir du mois de juin », selon-lui. (Source : LES NOUVELLES).

 

Enseignement supérieur : report probable de la rentrée universitaire 2019-2020

La rentrée universitaire 2019-2020 pourrait encore connaître un énième report, d’après MIDI MADAGASIKARA, en fonction de l’évolution de la situation de la crise du Covid-19 dans le pays.

 

Dons face au coronavirus

L’Ambassade de Chine à Madagascar a fait, hier, don d’un lot de matériels au Centre régional de Commandement opérationnel Atsinanana. Composé de sacs de riz et de matelas d’une valeur de 10 millions d’Ariary, selon MIDI MADAGASIKARA, ce don sera utilisé pour soutenir la lutte contre le Coronavirus dans cette région.

Par ailleurs, le bateau de la marine « INS Kesary » de l’Inde transportant des dons médicaux est également arrivé, hier, selon LES NOUVELLES.

 

Communautés de base : naissance compliquée des comités Loharano

Le décret régissant ce modèle de gouvernance de proximité a déjà été pris en conseil du gouvernement. Son application demeure pourtant une interrogation au sein des communautés de base, selon L’EXPRESS DE MADAGASCAR.