METEO

Lu pour vous

Revue de presse du 13/12/2019

LFI 2020 : le Sénat procède à huit amendements

Les sénateurs ont adopté la loi de finances avec 8 amendements dont un concernant le fonds souverain et deux concernant leur institution. Ils ont notamment demandé à ce que le budget du Sénat revienne à 34,9 milliards MGA. Les sénateurs ont pris en compte certaines doléances des membres du secteur privé qui se sont plaints de l’élargissement de la perception de l’acompte IR ou IS au taux de 2% pour toute opération d’exportation de biens. Les sénateurs ont ainsi demandé la réduction de ce taux à 5%. Un autre amendement a également visé la taxation à la TVA du maïs et du blé. (Source : EXPRESS DE MADAGASCAR). Selon MADAGASCAR LAZA, le retour de la subvention, de la JIRAMA, la révision du budget du Sénat, la suppression de la Taxe sur la valeur ajoutée portant sur le maïs ainsi que la suppression du budget prévu pour l’organisation des élections sénatoriales ont été entre autres les rectifications apportées par la Chambre Haute du Parlement. D’après MIDI MADAGASCAR, l’annulation du régime économique spécial pour les concessionnaires d’automobiles a également été proposée par les sénateurs.

 

Direction générale des douanes. Aucun changement de taux de taxation

La direction générale des douanes malgaches souligne que les taux de taxation sont fixés uniquement à travers la loi de finances, suite aux spéculations circulant sur l’augmentation des prix de certains produits sur le marché (sac, chaussure, jouet) dues à une soi-disant augmentation des droits des douanes. Par ailleurs, la douane ne procède à aucun changement de taux courant de l’année et les tarifs des produits n’ont  nullement augmenté depuis le 1 janvier 2019. (Source: LA GAZETTE)

 

Changement climatique: Un financement de 150 millions USD pour Madagascar

Le Ministre de l’Economie et des Finances Richard Randriamandrato est intervenu à la tribune de la COP 25 le 9 décembre dernier. Suite à cette présence dans Coalition des Ministres des Finances pour l’Action pour le Climat Madagascar accueillera la première conférence ministérielle sur le changement climatique en avril 2020. Madagascar fait partie des 10 pays qui pourraient être les plus touchés par le changement climatique. Et le gouvernement entreprend actuellement des actions pour y faire face. Et ce, avec l’appui des bailleurs de fonds puisque la Banque Mondiale, par exemple appuie le gouvernement à gérer les désastres et les risques liés au changement du climat à travers un don de l’Association Internationale du Développement (IDA) de 50 millions de dollars. Par ailleurs, la Banque Mondiale va octroyer un prêt concessionnel de 100 millions de dollars incluant un appui budgétaire. En tout cas, avec la disponibilité des fonds additionnels émanant de l’IDA pour l’année 2020, d’autres projets de développement sont en vue. (Source: MIDI MADAGASIKARA)

 

Syndicat national des agents des impôts. Les nouveaux membres du bureau sont connus

D’après FREE NEWS, les noms des membres du bureau national des impôts de Madagascar ont été proclamés hier.

 

TRÉSOR PUBLIC. Le DG Andriamanga remplacé

Lu dans l’EXPRESS DE MADAGASCAR, Herivelo Andriamanga, Directeur général du Trésor depuis août 2017 est remplacé par Ihajambolatiana Ranjalahy. LA VERITE, précise que Ihajambolatiana Ranjalahy est le 12è Directeur Général du Trésor depuis l’indépendance de Madagascar.

Détournement au Trésor public. Un employé écope de 5 ans de prison ferme

Le caissier du trésor public, poursuivi pour abus de fonction et surtout pour avoir détourné l’argent public à ses fins personnelles , a été traduit devant la Cour criminelle ordinaire du pôle anti-corruption (PAC) des 67 ha, mercredi dernier , il a été condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme, selon  LA VERITE.

POLITIQUE

 

Assemblée nationale : les députés bloquent le texte contre les violences basées sur le genre

Lu dans l’EXPRESS DE MADAGASCAR, clash entre des députés et des membres du gouvernement hier. Les élus ont refusé l’adoption du projet de loi sur la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG). L’ajournement de l’étude et l’adoption du projet de loi requis en conclusion du rapport des travaux de commission a mis le feu aux poudres. Le motif principal invoqué pour suggérer l’ajournement est que le texte n’a pas pu être bien étudié durant les travaux de commission. MADAGASCAR LAZA ajoute que la majorité des députés sont convaincus de l’importance cruciale de cette loi et demande le report de son examen afin de donner la possibilité de mieux analyser et apporter des recommandations si nécessaire. Par ailleurs, l’adoption du code de la communication a été boycottée par les députés IRD selon MIDI MADAGASCAR. Un autre article de ce même journal raconte que les députés réclament leur fonds souverain durant cette rencontre. Se référant à l’augmentation du budget de la Primature et à l’existence du fonds souverain des 200 milliards réservé à la réalisation des projets présidentiels pour l’année 2020, Dr Naina Andriambelosoa a demandé au Premier ministre de transformer les 300 millions d’ariary du CLD (Comité Local de Développement) en fonds souverain géré par les députés.

 

 Députés incarcérés : bras de fer entre Tsimbazaza et la Justice

Apparemment, selon LES NOUVELLES, le ministère de la Justice n’est pas prêt à satisfaire la demande des élus d’arrêter les poursuites de leurs deux collègues placés en détention préventive. Le Garde des Sceaux a indiqué que la création de la Commission de levée de l’immunité parlementaire ne concerne pas les deux parlementaires. Selon lui, la commission n’a pas encore vu le jour au moment où les deux élus ont été arrêtés.

 

Riana Andriamandavy élu président de la Commission spéciale sur l’immunité

Avec 29 voix sur 45, Riana Andriamandavy VII a été élu par ses pairs président de la Commission spéciale chargée de l’examen des demandes de suspension de la détention, des mesures privatives ou restrictives de liberté ou de la poursuite d’un Sénateur. Une commission qui examine et décide sur le sort de leurs collègues pouvant être soumis à une demande de levée de l’immunité pour des raisons prescrites par la Constitution selon MADAGASCAR LAZA.

 

 Société Civile: Pour la mise en place d’un code d’éthique et de la déontologie des députés

La société civile soutient la mise en place d’un code d’éthique et de déontologie des députés, a indiqué Faraniana Ramaroson. Elle souhaite un code d’éthique et de déontologie dont le respect et l’application montreront la volonté de la plupart des députés non seulement de restaurer l’image de la maison  mais surtout de travailler pour le développement en toute technicité et compétence considérant les 3 missions qui sont dévolues au Parlement: Voter la loi, contrôler l’action du Gouvernement, évaluer les politiques publiques. D’après MADAGASCAR LAZA, la société civile, notamment les OSCs qui sont engagées dans la lutte contre la corruption, a décidé d’entreprendre un suivi citoyen du Parlement pendant ce mandat 2019-2024. 

 

Président université: Possible suspension en cas de trouble dans les universités

Selon les explications du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique lors du conseil des ministres mercredi dernier, la suspension des présidents d’université ne pouvant pas assurer correctement l’ordre et la sécurité dans leurs universités est envisageable. La mise en place “d’un comité intérimaire” a été évoquée durant ce conseil des ministres de mercredi. Les évènements qui se sont passées à Fianarantsoa cette semaine ont eu le dessus sur cette déclaration en conseil des ministres. (Source: MADAGASCAR LAZA)

ECONOMIE

 

L’E-visa décourage les investisseurs

Auparavant, le traitement des dossiers pour avoir l’accord d’embarquement ne dépassait pas les 72 heures. A présent les usagers doivent attendre durant un temps indéterminé afin d’obtenir cette autorisation. “Il est préférable de descendre directement au MAE afin de voir les détails des suivis de vos dossiers”, conseille l’EDBM. Lu dans l’EXPRESS DE MADAGASCAR.

 

Papriz. La troisième phase commence

Le projet d’amélioration de la productivité rizicole (Papriz) entre l’année prochaine dans sa troisième phase, d’après LES NOUVELLES. Elle durera 5 ans, à compter de mai 2020.

SOCIÉTÉ

 

Université d’Antananarivo : le SECES brandit une semaine morte

Cessation de toutes les activités d’enseignement pour la semaine prochaine. C’est ce qui a été annoncé durant l’assemblée générale du Syndicat des enseignants chercheurs et des chercheurs enseignants (SECES), hier, selon l’EXPRESS DE MADAGASCAR. MADAGASCAR LAZA de son côté rapporte que le SECES dément la déclaration du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique lors du conseil des ministres mercredi dernier affirmant que le montant des heures complémentaires des enseignants chercheurs et chercheurs enseignants s’élève à 300 milliards d’ariary.

 

Commune d’Ambatomirahavavy. Où sont passés les 87 millions d’ariary d’un projet d’abattoir?

LA VÉRITÉ relate dans ses colonnes, qu’une famille de propriétaire de terrain, demande une ouverture d’enquête à propos de la gestion financière au sein de la Commune d’Ambatomirahavavy pour non-paiement d’une grande partie du prix d’une parcelle de 3 ha cédée à 90 millions d’Ariary durant l’année 2017. Ladite Commune a acheté le terrain à ce particulier pour son projet d’abattoir.