Revue de presse du 03/12/2019 | Direction Générale du Trésor

METEO

Lu pour vous

Revue de presse du 03/12/2019

Adoption de la LFI : le SIM demande une rencontre d’urgence
avec le gouvernement

LES NOUVELLES rapporte que selon le Syndicat des Industries de Madagascar,  l’adoption de la Loi de Finances pour 2020 “viole” les accords conclus entre le gouvernement et le secteur privé. Le Syndicat demande donc une rencontre d’urgence avec le gouvernement d’après la déclaration de son président, Hasim Amiraly, hier. Selon ce dernier, les savonniers locaux ont dénoncé depuis 2011 le fait qu’avec les droits de douanes à 10%, les importateurs de bondillons sont privilégiés au détriment des producteurs locaux, et estiment que ce genre de mesure tue l’économie et rend impossible une quelconque émergence économique. 

 

POLITIQUE

 

Indemnisation et réparation : le CFM se penche sur le cas des fonctionnaires

Lu dans LES NOUVELLES. Le Conseil de Fampihavanana Malagasy (CFM) examine depuis hier le cas de quelques centaines de fonctionnaires demandant indemnisation et réparation des préjudices subis en 2002 et 2004, à la fin de la Transition. A part ces derniers, des entrepreneurs qui ont subi des dégâts lors des manifestations du 26 janvier 2009 font également partie des demandeurs d’indemnisation. Toutefois, pour cause d’insuffisance de budget, le CFM ne pourra indemniser tous les requérants même après obtention d’une réponse positive. 

 

40ème anniversaire de la résolution des Nations Unies

Le parti politique Otrikafo tiendra une manifestation à la place de démocratie à Ambohijatovo pour la célébration du 40ème anniversaire de la résolution des Nations Unies sur les Îles Eparses. (Source: L'EXPRESS DE MADAGASCAR).

 

Membres de la HCJ : les députés vont élire leurs représentants pour demain

LA GAZETTE DE LA GRANDE ILE annonce que conformément à la Constitution, 4 députés devront faire partie des 11 membres de cette institution. Et dès que ces membres seront au complet, elle statuera sur les multiples dossiers brûlants qui sont déjà en leurs mains.

 

Tribunal administratif : Menace de grève des greffiers

Selon MALAZA, les greffiers revendiquent au moins la moitié de ce que touchent les magistrats dans l’accomplissement de leurs missions dans le cadre des communales. Selon le journal, les indemnités des greffiers ne représentent qu’1/10è de ceux des magistrats alors que le volume de travail est le même.

 

ECONOMIE

 

Télécommunication: Un financement de la part de la Chine

L’EXPRESS DE MADAGASCAR rapporte qu’un financement de 47 millions USD a été signé hier, entre Madagascar et la Chine. Cet accord prévoit la mise en place de 130 km de fibre optique pour le prochain centre administratif qu’abritera Tana Masoandro. Les bâtiments seront équipés d’une connexion internet haut débit via fibre optique, permettant ainsi de réduire  de manière significative la facture de télécommunication de l’Etat, explique le ministre de tutelle, Christian Ramarolahy.

 

 Gouvernance minière: Démission de Daniella Randriafeno

Le secrétaire exécutif de l’EITI (Extractive Industries Transparency Initiative), Daniella Randriafeno, a décidé de jeter l’éponge. Elle a longtemps soulevé le peu de “motivation” de l’Etat sur les questions de gouvernance minière, alors que l’EITI relève de l’initiative d’un gouvernement, selon l’EXPRESS DE MADAGASCAR. Par conséquent, un appel à candidature devrait être lancé incessamment après la réunion du comité national avec le ministre des Mines, jeudi prochain.

MALAZA rappelle donc que jusqu’à nouvel ordre, c’est désormais le ministère des mines avec le comité national qui seront en charge de la mise en oeuvre de l’EITI.

 

SOCIÉTÉ

 

Embouteillages dans la Capitale : La Police enclenche le plan “Quick Win”

Selon LA VERITE, sous l’ordre de la Présidence, le ministère de la Sécurité Publique a enclenché ce plan afin d’éviter les embouteillages dans la capitale à l’approche des fêtes de fin d‘année. Des caméras de surveillance seront également installées au niveau de tous les carrefours.

L’EXPRESS DE MADAGASCAR explique que 260 agents, comprenant les agents de circulation, les brigades de motard de circulation, ainsi que les agents responsables de la voie publiques des huit arrondissements de la police nationale de la capitale seront mobilisés pour la gestion de la circulation

 

pornliz suckporn porndick pornstereo