METEO

Lu pour vous

Revue de presse du 03/06/2020

MINISTÈRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES 

 

Rivo Rakotovao : sans moyens pour avoir la version finale de la LFI 2020

Selon LA GAZETTE DE LA GRANDE ILE, Rivo Rakotovao a affirmé ne pas avoir reçu la version finale de la LFI 2020. En réponse à cela, le ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé que les sénateurs devaient  eux-même aller chercher le texte qui se trouve également sur le site du ministère ou sur celui de la HCC

 

Effacement de la dette: poursuite des plaidoyers

93 millions USD par an. Tel est le montant de la dette publique malagasy annoncé par le Premier ministre, hier devant les sénateurs avant de souligner que les négociations se poursuivent au niveau international pour l’effacement du service de la dette. Une initiative faisant partie des discussions entretenues avec le Fonds monétaire international (FMI), a précisé le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandranto lors de sa prise de parole. Lui d’ajouter qu’une négociation sur un nouveau Facilité de crédit rapide est sur le point d’être entamé. En ce qui concerne le Plan émergence Madagascar (PEM), le MEF a indiqué que la crise sanitaire actuelle a été un obstacle pour son lancement qui était prévu en janvier dernier. (Source: LES NOUVELLES). 

 

ÉCONOMIE

 

Carburant : Baisse de -38%de la consommation nationale

Une baisse de -38% de la consommation de carburants a été enregistrée au mois d’avril par rapport à 2019 selon une source de MALAZA auprès de l’Office Malgache des Hydrocarbures (OMH). Une baisse allant jusqu’à 90%  de la consommation de jet d’avion a également été enregistrée en raison de la suspension des vols. Par ailleurs, L’EXPRESS DE MADAGASCAR annonce qu’à entendre le premier ministre Christian Ntsay, le prix à la pompe ne connaîtra pas de baisse car les arriérés envers le pétroliers sont encore importants. 

 

Groupe de la BAD : La pertinence des High 5 soutenue par l’institution

Selon le président du groupe de la Banque africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina, la BAD, même en ce période de crise, soutient l’importance des High 5 qui définissent les cinq domaines prioritaires fixés. A savoir : nourrir l’Afrique, éclairer l’Afrique, industrialiser l’Afrique, et enfin améliorer la qualité de vie des Africains.  Lu dans MIDI MADAGASIKARA. 

 

Secteur industriel : Dix nouvelles PMI seront créées cette année

Selon MIDI MADAGASIKARA, le ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat va mettre en place deux zones d’investissement industriel pour la création de dix nouvelles petites et moyennes industries (PMI). La première, qui se situe déjà à Moramanga, est prévue pour le développement des industries textiles, tandis que la deuxième zone d’investissement industriel sera localisée dans la région Itasy. L’objectif consiste à promouvoir la transformation des produits locaux, notamment les fruits et légumes. Par ailleurs, ces dix nouvelles PMI à créer, vont se concentrer notamment dans le domaine de la transformation agro-alimentaire. On peut citer, entre autres, la transformation des fruits, le développement de la miellerie industrielle et la torréfaction de café. Ces unités industrielles seront implantées dans plusieurs régions dont, Vakinankaratra, Itasy, Boeny, Anosy, Atsimo-Andrefana, Diana, Analanjirofo et bien d’autres, a-t-on soulevé. A part cela, la promotion des industries d’extraction de la vanille n’est pas en reste. Ce qui permettra non seulement de créer de la valeur ajoutée mais aussi des emplois locaux. La population est, à ce sujet, sollicitée à consommer les produits manufacturés « Vita malagasy » afin de relancer l’économie nationale après cette crise sanitaire qui sévit encore dans le pays.

 

SIRAMA : Une dette de 391 millions d’ariary remboursée

LA VERITE rapporte que le nouveau Directeur Général de la SIRAMA, Mamy Emile Ramananarivo a remboursé une dette à hauteur de 391 millions MGA, trois mois après sa nomination. Cet apurement des dettes concerne les charges fiscales comme les cotisations sociales impayées auprès de la CNaPS pendant 1à ans, les salaires des 234 employés ainsi que l’Impôt sur le revenu salarial. Le remboursement de la cotisation sociale exclut la période de chômage technique pendant le 2nd trimestre 2011 et fin 2015. Selon toujours les explications du Directeur général, 90% des obligations de l'entreprise sont effectuées. Les ressources ont été trouvé grâce au paiement des frais de location des terres de la société Complant ainsi que la culture de rente où 58 tonnes de maïs à Brickaville ont été vendu à 700 ariary le kilo.  

 

 

FILIERE LAIT

La filière lait est fortement touchée par la crise sanitaire. Notamment une baisse de 70% de la vente de lait et de ses produits dérivés depuis le début du confinement. « Bon nombre d’éleveurs, surtout dans la région Vakinankaratra, ont ainsi été obligés de céder leurs vaches laitières. Nombreux sont également les entreprises qui ont déposé leurs bilans. Et les principaux clients comme les hôtels et les restaurants sont en cessation d’activité. » explique le directeur exécutif de MDB (Malagasy Dairy Board), Mira Rakotondrandria. Il fait savoir que les opérateurs qui commencent à reprendre leurs activités réclament un financement à taux zéro pour pouvoir réinvestir davantage dans le secteur. En outre, une mise à jour de la loi régissant la filière lait et son application effective s’avèrent primordiales. En effet, l’Etat doit renforcer le contrôle de la production laitière et de ses produits dérivés mis en vente sur le marché afin de sécuriser la santé des consommateurs, tout en protégeant les acteurs formels qui investissent beaucoup en matière de respect des normes et qualité », a soutenu le responsable. (Source : MIDI MADAGASIKARA).

 

JIRAMA : 30000 compteurs à installer cette année

Un planning et une stratégie sont en cours d’élaboration pour permettre l’installation de 30000 compteurs d’ici la fin de l’année. Selon Rivo Radaniela, directeur adjoint chargé du marketing de la JIRAMA, la société d'État  vise un délai minimum de 3 mois pour atteindre l’objectif d'installation de ces compteurs pour cette année. Lu dans LA VERITE




 

SOCIÉTÉ

 

Enseignement privé : Reprise progressive des classes pour les classes intermédiaires

Le déconfinement progressif se poursuit à Antananarivo, et certaines écoles privées ont profité pour reprendre progressivement les cours des enfants dans les classes intermédiaires. MIDI MADAGASIKARA rapporte que les directeurs d’établissements privés et les enseignants engagent, à cet effet des réunions dans ce sens. Le maintien des examens officiels, sujet qui divise, est un autre point qui pourrait pousser les établissements à remettre les élèves dans les classes intermédiaires sur les bancs de l’école. 

 

COVID-19

19 nouveaux cas dont cinq nouveaux cas à Toamasina, cinq à Fenoarivo Atsinanana, deux à Antananarivo, deux à Moramanga, et un cas chacun à Amparafaravola et à Andilamena et trois autres cas pas encore localisés. Tels sont les chiffres d’hier. La partie Est de Madagascar reste le foyer principal du Coronavirus. Au total, le compteur indique 845 cas confirmés de Covid-19 à Madagascar dont 646 toujours en cours de traitement, incluant les neuf formes graves nécessitant des soins en réanimation actuellement. Lu dans MIDI MADAGASIKARA et LES NOUVELLES. 

 

 

Les marchés hebdomadaires de retour

Selon MALAZA, suite à la décision du président de la république d’alléger les mesures de confinement dans la capitale, la CUA a également décidé de ré-ouvrir les marchés hebdomadaires et ce à partir de ce jour. Le strict respect des gestes de barrière est toutefois obligatoire sous peine de sanctions voire même fermeture du marché. L’EXPRESS DE MADAGASCAR rajoute que cette décision fait également suite à la demande des marchands. Les marchands auront donc jusqu’à 14h30 puis chacun s’occupera du nettoyage de la partie occupée jusqu'à 15h. 

 

Enseignement supérieur : 4 300 étudiants bénéficiaires de Vatsy à Toamasina

1.300 étudiants du campus de Barikadimy Toamasina ont bénéficié de Vatsy de la part du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique le week-end dernier. 3.000 autres habitants en dehors du campus en question ont également eu droit à leur Vatsy. Source: MIDI MADAGISAKARA.

 

CEPE : Sujet d’examen cours d’élaboration

Les enseignants des écoles publiques et privés dans la région d’Analamanga   ainsi que les conseillers pédagogiques ont participé hier à l’élaboration et au choix final des sujets d’examen du CEPE par province. Les sujets ont été adaptés au contexte actuel notamment en fonction de la réalisation du programme scolaire pour chaque matière précise le MENETP. Lu dans Orange.mg. LES NOUVELLES pour sa part annonce que le CISCO Atsimondrano prévoit un examen blanc du CEPE dans 15 jours. 

 

Milieu carcéral : tous les agents pénitentiaires consignés

Selon LES NOUVELLES, la tension monte dans les prisons depuis que le COVID 19 menace et que les droits de visite sont suspendus. Ce qui a conduit le ministère de tutelle à consigner tous les agents pénitentiaires.