Recouvrement des avoirs illicites : le FMI exige l’adoption de la loi | Direction Générale du Trésor

METEO

Lu pour vous

Recouvrement des avoirs illicites : le FMI exige l’adoption de la loi

Lu dans l’EXPRESS DE MADAGASCAR, l’adoption d’un nouveau projet de loi sur le recouvrement des avoirs illicites est une priorité, voire une nécessité, pour compléter le cadre juridique de lutte contre la corruption, selon les propos de Marshall Mills, chef de mission d'évaluation de la Facilité Elargie de Crédit (FEC) du FMI. Madagascar a été évalué en janvier 2018 par l’Eastern and Southern Africa Anti-Money Laundering Group (ESAAMLG), une branche régionale du Groupe d’action financière internationale (GAFI). Le rapport de cette mission a fait ressortir que Madagascar n’a pas suivi la majorité des 49 recommandations du GAFI et est classé pays à “suivi renforcé”, une situation qui pénalise les opérateurs en importation et exportation. En l’absence de l’adoption de la loi sur le recouvrement des avoirs illicites, l’inscription du pays dans la liste grise est imminente.
pornliz suckporn porndick pornstereo