Monde du travail : La protection sociale jugée comme fondamentale | Direction Générale du Trésor

METEO

A LA UNE

Monde du travail : La protection sociale jugée comme fondamentale

Monde du travail : La protection sociale jugée comme fondamentale

 

«L’engagement mondial en faveur de la protection sociale est une condition préalable à la garantie de transitions pérennes au cours de la vie». Telle est la déclaration de Guy Ryder, Directeur Général de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en marge de la Conférence Internationale du Travail qui se déroule à Genève, en Suisse, du 10 au 21 juin 2019. Selon ses dires, 55% de la population mondiale n’est toujours pas couvert par la protection sociale.

Et pourtant, avec la numérisation, les évolutions démographiques, le changement climatique et la mondialisation, les travailleurs et surtout les plus vulnérables ont besoin de protection sociale pour gérer les transitions. Il est de ce fait capital que les gouvernements investissent dans les dépenses sociales.

« En atténuant les effets négatifs du chômage, en ouvrant l’accès à d’autres formations, en améliorant la situation sur le marché du travail et en garantissant l’accès aux contenus essentiels des droits à la santé, à l’alimentation, à l’eau et à l’assainissement, à l’éducation, au logement, aux systèmes de sécurité sociale, vous pouvez garantir que les individus de l’ensemble de la société sont protégés des pires conséquences de ces bouleversements» a soutenu Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

Christine Lagarde, Directrice générale du Fonds monétaire international, a renchérit en affirmant qu’il s’agit de l’un des meilleurs investissements dans le bien-être de nos sociétés.

« L’accès élargi à la santé et à l’éducation génère une plus forte productivité dans l’ensemble de la population, permettant à tous les citoyens de s’épanouir. Pour récolter les fruits d’une économie mondiale plus forte, les sociétés doivent commencer par renforcer leurs programmes sociaux dès aujourd’hui », a-t-elle expliqué.

Chaque pays devrait alors, selon Ernesto Murro, Ministre du Travail et de la Sécurité sociale d’Uruguay, « définir son droit, créer des systèmes de protection sociale qui soient pérennes mais prennent en compte qu’il s’agit d’un droit fondamental et prennent aussi en compte les travailleurs et les nouvelles formes de travail ».

Partager cet article sur :

»»» Les articles sur le Trésor public

pornliz suckporn porndick pornstereo