Madagascar : Croissance forte en 2018 | Direction Générale du Trésor

METEO

A LA UNE

Madagascar : Croissance forte en 2018

Madagascar : Croissance forte en 2018

 

La croissance de l’économie malgache est restée forte en 2018, affichant un taux de 5,2% et se situant au-dessus de la moyenne régionale et mondiale. Pour la cinquième année consécutive, le taux de croissance économique a excédé le taux de croissance démographique estimé à 2,7%. Ces informations ont été publiées dans la dernière note de conjoncture économique publiée le 11 avril 2019 par la Banque mondiale.
Ce rapport semestriel fait le point sur les développements économiques récents de Madagascar et présente les perspectives économiques à moyen terme. Le rapport met en exergue la combinaison de conditions macroéconomiques favorables, telles qu’une inflation plus faible, un déficit budgétaire maîtrisé et un niveau adéquat de réserves internationales, a contribué à soutenir la croissance.

Le secteur des services reste le principal moteur de cette croissance. Ce secteur a aussi enregistré un taux de croissance de 5,2% en 2018. En outre, les conditions météorologiques favorables en 2018 ont soutenu la reprise de la production rizicole donnant ainsi un coup de fouet au secteur agricole. Cette performance agricole a, par ailleurs, largement contribué au ralentissement de l’inflation en 2018, dont la moyenne au cours de l’année est passée à 7,3% contre 8,3% en 2017. En revanche, les incertitudes associées à la période préélectorale et aux épidémies de maladies ont affecté certains secteurs de l’économie, tels que le tourisme. Le nombre de touristes ayant visité Madagascar a continuellement diminué entre 2016 et 2018, enregistrant une baisse totale de 14%. La tendance à la hausse des cours du pétrole sur le marché international au cours du deuxième semestre de 2018 a également pesé sur l’économie, en alourdissant la facture d’importation pétrolière et mettant à l’épreuve le mécanisme de fixation des prix à la pompe appliqué à Madagascar.

Cette note de conjoncture économique table sur des perspectives de croissance économique à moyen terme positives. La croissance devrait atteindre 5,2% en 2019, une tendance qui devrait se poursuivre à moyen terme. Le climat de sérénité dans lequel les élections présidentielles se sont déroulées est de bon augure pour instaurer la confiance des investisseurs. La croissance des activités industrielles, telles que le textile et la transformation alimentaire, devrait rester élevée. Les progrès projetés dans le secteur de l’énergie soutiennent aussi ces perspectives de croissance. Le secteur des services devrait continuer à enregistrer une bonne performance et le secteur primaire devrait connaître une expansion modérée, notamment grâce au développement des agro-industries et des cultures de rente telles que la vanille. Le taux d’inflation est projeté autour de 6% entre 2019 et 2022.

Partager cet article sur :

»»» Les articles sur le Trésor public

pornliz suckporn porndick pornstereo