Stratégie de la dette 2019-2021 : Déjà disponible | Direction Générale du Trésor

METEO

A LA UNE

Stratégie de la dette 2019-2021 : Déjà disponible

Stratégie de la dette 2019-2021 : Déjà disponible

 

La dette du Gouvernement Central à fin Décembre 2018 est estimée à 14 933,6 milliards MGA, soit environ 4 503,5 millions USD, équivalent à 36,8% du Produit Intérieur Brut (PIB). En premier lieu, elle est exposée aux fluctuations des taux de change. En effet, la dette extérieure, majoritairement concessionnelle, constitue 76,7% du portefeuille de la dette publique, dont 51,6% et 30,0% sont exposés au Dollar Américain (USD) et à l’Euro (EUR) respectivement. En second lieu, les risques de refinancement et les risques de taux d’intérêt proviennent principalement de la dette intérieure qui est composée essentiellement de Bons du Trésor par Adjudications (BTA) à court terme et à taux d’intérêt élevé.

Résultats plutôt mitigés pour 2018

Bien que tout ait été entrepris afin de respecter la stratégie SDMT 2018-2020 (le portefeuille de la dette extérieure est constitué à 93,4% d’emprunts concessionnels), l’atteinte de certains indicateurs cibles de risques liés à la gestion de la dette à atteindre à fin 2020 est compromise. Le portefeuille de la dette de l’Etat reste exposé aux risques, à la fois de taux d’intérêt et de refinancement. Cela est dû principalement au recours à l’emprunt commercial auprès de la Deutsche Bank de 40 millions USD, soit environ 128,3 milliards MGA pour assurer la restructuration de la compagnie Air Madagascar, et à l’émission de titres publics domestiques, le plus souvent de court terme et à un taux d’intérêt élevé, pour assurer le financement du déficit et le règlement des arriérés vis-à-vis des créanciers privés.

Maximisation du recours à l’emprunt extérieur concessionnel

Le document Stratégie de la Dette à Moyen terme (SDMT) du Gouvernement Central de Madagascar est publié chaque année et est annexé à la Loi de Finances. Etablie de façon triennale avec un glissement annuel, la présente SDMT couvre la période allant de 2019 à 2021. Le document rend compte de la mise en œuvre de la dernière SDMT 2018-2020 au titre de l’année 2018 et donne une composition préférable du portefeuille de la dette qui minimise les coûts et risques en tenant compte de divers paramètres pour la période 2019-2021. Quatre stratégies alternatives sont ainsi évaluées (i) Stratégie S1 : Maximisation du recours aux emprunts extérieurs concessionnels, (ii) Stratégie S2 : Développement du marché de la dette intérieure : hausse des émissions des titres à long-terme, (iii) Stratégie S3 : Recours plus important aux emprunts semi-concessionnels, et (iv) Stratégie S4 : Recours aux prêts commerciaux et aux Eurobonds. Chaque stratégie, avec différentes compositions de nouveaux emprunts, est appréciée sous des hypothèses macroéconomiques et de variations de taux d’intérêt et de taux de change.

Partant de la SDMT 2017-2019 à la présente SDMT, il est ressorti des analyses effectuées qu’il est préférable pour l’Etat d’opter pour la stratégie S1 préconisant une maximisation du recours aux emprunts extérieurs concessionnels. La stratégie S1 est la moins chère avec un niveau de risque acceptable. Elle est en phase avec les objectifs de gestion de la dette. Les valeurs cibles fixées visent à maîtriser le coût de la dette, les risques de refinancement, de taux d’intérêt et de liquidité à fin 2021. Toutefois, il est à noter que le portefeuille de la dette publique de Madagascar reste sensible à la variation des taux de change. Enfin, la stratégie d’endettement, à elle seule, ne suffit pas pour assurer un niveau d’endettement public stable pour l’Etat ; tout accroissement du déficit primaire signifiant augmentation de la dette. Aussi, la réalisation de la présente stratégie nécessite la poursuite d’une politique budgétaire rigoureuse en matière de dépenses mais surtout l’intensification des efforts dans l’amélioration du taux de recouvrement des recettes afin d’accroître la capacité financière de l’Etat.

»»» Télécharger le fichier ici

pornliz suckporn porndick pornstereo