Enawo : L’association Pompiers de l’urgence internationale intervient | Direction Générale du Trésor

METEO

A LA UNE

Enawo : L’association Pompiers de l’urgence internationale intervient

Enawo : L’association Pompiers de l’urgence internationale intervient

 

Le cyclone Enawo laisse un souvenir douloureux pour les malgaches. Les bilans ne cessent de s’alourdir. Actuellement, le Bureau national de Gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) fait état d’au moins 50 morts et 176 000 sinistrés au niveau national. Les interventions continuent de se multiplier notamment les interventions internationales. Après l’annonce de la venue de 70 pompiers en provenance de l’île de La Réunion qui auront comme mission d’assurer des opérations de sécurité civile et de garantir un appui médical dans la zone sinistrée par le passage d’Enawo, l'association Pompiers de l'urgence internationale a également décidé d’envoyer une équipe de 10 personnes dans les prochains jours. Ces pompiers vont, selon francebleu.fr, installer un camp de sinistrés et un dispensaire, dans le nord du pays.

Toutefois, il ne s’agit pas de la seule intervention de l’association prévue dans la Grande Île, selon toujours le même site d’information, « A Madagascar, l'association basée à Limoges, a aussi un projet à long terme : l'aménagement d'une maison de santé, financée par un constructeur immobilier de Limoges ».

Au niveau national, la Délégation de l'Union européenne (UE) à Madagascar a quant à elle réaffirmé son engagement et son entière solidarité envers le gouvernement et les familles des victimes en soutenant les efforts d'appui aux sinistrés du gouvernement, des autorités locales, et de tous les acteurs humanitaires. En outre, « L'UE soutient déjà les interventions d'urgence, au moment où la souffrance et la vulnérabilité de la population est la plus élevée. En effet, les partenaires humanitaires (Croix Rouge malgache, CARE, WHH, UNICEF, PAM) bénéficiant d'un financement de ECHO (Direction Générale de l'Aide Humanitaire et de la Protection Civile de l'Union européenne) à Madagascar, ont pu modifier leur approche de façon à intervenir immédiatement avec de l'aide d'urgence », rappelle la Délégation de l’UE à travers un communiqué envoyé à la presse.

En ce qui concerne les dégâts des infrastructures telles que les routes, ponts, barrages et digues, « l'UE travaille en étroite collaboration avec les services concernés, pour mobiliser son programme de réparation des dégâts climatiques. Ce mécanisme permet de rétablir les principaux axes de circulation et de réparer les infrastructures nécessaires à la protection contre les inondations ».

Partager cet article sur :

»»» Les articles sur le Trésor public

pornliz suckporn porndick pornstereo