Revue de presse du 28/10/2019 | Direction Générale du Trésor

METEO

Lu pour vous

Revue de presse du 28/10/2019

Élections communales : arrivée des imprimés

Une partie des imprimés sensibles pour les élections municipales et communales du 27 novembre 2019, à savoir les procès-verbaux et enveloppes inviolables, a été livrée à l’aéroport d’Ivato samedi dernier, selon MIDI MADAGASIKARA. Toutefois, selon l’EXPRESS DE MADAGASCAR, l’impression des bulletins uniques accuse un retard, selon les propos du vice-président de la CENI. Seuls les bulletins uniques destinés à huit régions sur les 22 seraient prêts. A en croire la vitesse de travail que la CENI a observé, le deadline pour le reste des commandes pourrait dépasser la date prévue, selon AO RAHA (samedi). Dans GAZETIKO, la CENI interpelle le ministère de l’Economie et des Finances, ministère de tutelle de l’Imprimerie Nationale.  

 

Conjoncture : la Banque Mondiale appelle à la prudence

Dans l’EXPRESS DE MADAGASCAR (samedi), la Banque Mondiale appelle à la prudence budgétaire face à l’Exécutif qui clame son intention d’aller vite dans ses projets. Des risques budgétaires sont associés aux “perspectives d’augmentation des déficits publics dans un contexte de faible mobilisation des recettes intérieures, des passifs éventuels vis-à-vis des entreprises publiques et de la multiplication de projets de partenariat public-privé spontanés”, souligne la note. La Banque mondiale invite au réalisme, évoquant la priorisation. Selon LA GAZETTE-DGI, la note de conjoncture publiée par la Banque Mondiale a souligné que Madagascar a connu un fléchissement sur la croissance économique en 2019. Cela résulte de l’affaiblissement de la demande extérieure et de la lenteur de l'exécution des dépenses publiques. Ce rapport souligne la nécessité de réexaminer les dépenses fiscales et consacre un chapitre pour spécial aux mesures à prendre pour lever les freins à la concurrence des secteurs clés afin de stimuler la croissance.

 

Politique monétaire : des taux de facilités permanentes annoncés

La Banque centrale de Madagascar annonce de nouvelles stratégies pour réduire les agrégats monétaires en circulation. Ceci dans le but de prévenir l’inflation. “A compter du 1er novembre, les taux des facilités de dépôt est porté de 0,00% à 0,90% et les taux des facilités de prêt marginal est porté de 4,40% à 5,30%”, annonce le gouverneur. (Source : l’EXPRESS DE MADAGASCAR samedi)

 

Budget : objectif dépassé pour la douane et les impôts

La revue budgétaire du troisième trimestre, a démontré des réalisations rassurantes, pour la douane avec un taux de 102,63% ainsi que pour les recettes fiscales avec un taux de 97,50%. “L’application effective du guide de l’exécution budgétaire contribue largement à l'amélioration de la gestion des deniers publics”, selon le Directeur général des Finances et des Affaires générales (DGFAG). Propos rapportés dans l’EXPRESS DE MADAGASCAR (samedi).

MINISTÈRE DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES

Élections communales : arrivée des imprimés

Une partie des imprimés sensibles pour les élections municipales et communales du 27 novembre 2019, à savoir les procès-verbaux et enveloppes inviolables, a été livrée à l’aéroport d’Ivato samedi dernier, selon MIDI MADAGASIKARA. Toutefois, selon l’EXPRESS DE MADAGASCAR, l’impression des bulletins uniques accuse un retard, selon les propos du vice-président de la CENI. Seuls les bulletins uniques destinés à huit régions sur les 22 seraient prêts. A en croire la vitesse de travail que la CENI a observé, le deadline pour le reste des commandes pourrait dépasser la date prévue, selon AO RAHA (samedi). Dans GAZETIKO, la CENI interpelle le ministère de l’Economie et des Finances, ministère de tutelle de l’Imprimerie Nationale.  

 

Conjoncture : la Banque Mondiale appelle à la prudence

Dans l’EXPRESS DE MADAGASCAR (samedi), la Banque Mondiale appelle à la prudence budgétaire face à l’Exécutif qui clame son intention d’aller vite dans ses projets. Des risques budgétaires sont associés aux “perspectives d’augmentation des déficits publics dans un contexte de faible mobilisation des recettes intérieures, des passifs éventuels vis-à-vis des entreprises publiques et de la multiplication de projets de partenariat public-privé spontanés”, souligne la note. La Banque mondiale invite au réalisme, évoquant la priorisation. Selon LA GAZETTE-DGI, la note de conjoncture publiée par la Banque Mondiale a souligné que Madagascar a connu un fléchissement sur la croissance économique en 2019. Cela résulte de l’affaiblissement de la demande extérieure et de la lenteur de l'exécution des dépenses publiques. Ce rapport souligne la nécessité de réexaminer les dépenses fiscales et consacre un chapitre pour spécial aux mesures à prendre pour lever les freins à la concurrence des secteurs clés afin de stimuler la croissance.

 

Politique monétaire : des taux de facilités permanentes annoncés

La Banque centrale de Madagascar annonce de nouvelles stratégies pour réduire les agrégats monétaires en circulation. Ceci dans le but de prévenir l’inflation. “A compter du 1er novembre, les taux des facilités de dépôt est porté de 0,00% à 0,90% et les taux des facilités de prêt marginal est porté de 4,40% à 5,30%”, annonce le gouverneur. (Source : l’EXPRESS DE MADAGASCAR samedi)

 

Budget : objectif dépassé pour la douane et les impôts

La revue budgétaire du troisième trimestre, a démontré des réalisations rassurantes, pour la douane avec un taux de 102,63% ainsi que pour les recettes fiscales avec un taux de 97,50%. “L’application effective du guide de l’exécution budgétaire contribue largement à l'amélioration de la gestion des deniers publics”, selon le Directeur général des Finances et des Affaires générales (DGFAG). Propos rapportés dans l’EXPRESS DE MADAGASCAR (samedi).

ÉCONOMIE

Carburant : l’Etat va bientôt lancer un appel d’offre en importation directe

Vendredi dernier, selon l’EXPRESS DE MADAGASCAR (samedi), le président de la république a convoqué les pétroliers à Ambotsirohitra. Selon le Chef de l’Etat, la pénurie est due à un “manquement aux obligations légales notamment le respect des cahiers des charges pour la constitution d’un stock de sécurité de 21 jours”. Au regard de certains analystes, la situation actuelle pourrait être un second round dans le bras de fer entre l’Etat et les pétroliers. Selon la missive de la Présidence, “l’Etat va bientôt lancer un appel d’offre en importation directe des produits pétroliers afin d’approvisionner en carburant Madagascar, et tous les pétroliers sont invités à soumissionner s’ils le souhaitent”.

 

Carburant: retour à la normale

Recueillies dans LES NOUVELLES, l’approvisionnement en carburant dans la capitale revient à la normale depuis vendredi dernier. 96 citernes et 21 camions ont acheminé leur carburant vers les différents dépôts de l’Ile. 

 

Production d’énergie: mauvaise qualité du fuel lourd

Le contrôle de la qualité de carburant sera renforcé, a souligné le PCA de la JIRAMA, Soloniaina Andriamanampisoa, dans MA-LAZA, car le lot de fuel lourd livré dernièrement est de mauvaise qualité. Ce qui a causé une panne au niveau de la centrale d’Askaf Power Ambohimanambola, entraînant des délestages dernièrement et un gap de 28MW. Par conséquent, il a été demandé à Symbion Power Mandroseza d’augmenter sa production.

 

Climat des affaires : Madagascar en régression dans le classement Doing Business 2020

Le Doing Business 2020 fait état d’une régression de Madagascar. La Grande Île est classée à la 161ème place sur 190 pays. Le score de la facilité de faire des affaires s’est légèrement régressé de 48,84 à 47,7. La Banque Mondiale suggère des efforts à faire afin de concrétiser les objectifs de développement. Selon la Représentante de la Banque Mondiale à Madagascar, les réformes se poursuivent et la situation devrait s’améliorer dans l’avenir. Propos relayés dans MIDI MADAGASIKARA.

 

Filière langouste: une perte de 129 tonnes enregistrées

Selon les études menées par l’Unité de recherche langoustière du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Madagascar enregistre 129 tonnes de perte tous les ans sur la filière langouste. La raison est que les pêcheurs ne trient pas les langoustes, ce qui réduit considérablement la quantité de production. Ainsi, une amélioration de la gestion et d’exploitation de la filière langouste a été évoquée lors d’un atelier de réflexion à Taolagnaro. Lu dans LA VÉRITÉ

 

Air Madagascar: l’achat de trois A 220-230 reste à confirmer

Le Directeur Général de la compagnie Air Madagascar, Besoa Razafimaharo, a annoncé que l’acquisition prochaine des trois nouveaux Airbus reste à confirmer. D’après lui, la compagnie aérienne nationale effectue des prospections dans le renforcement de sa flotte. Ceci étant, l’équipe d’Air Madagascar travaille actuellement sur les décisions à prendre après le jugement du tribunal de commerce de Paris. Lu dans LES NOUVELLES

pornliz suckporn porndick pornstereo